COVID-19

Quelles perspectives pour les vins de Bourgogne en Belgique ?

Quelles sont les habitudes des consommateurs de vin sur le marché belge ? Quelles sont opportunités de ce secteur ?

1Plus de 90% des belges boivent au moins un verre de vin par semaine. En 20 ans, la consommation moyenne de vin en Belgique est passée de 18 à 28 litres par an et par habitant. 

Néanmoins, la crise sanitaire liée au Covid-19 a fortement impacté les habitudes de consommation puisque toutes les importations de boissons alcoolisées ont chuté au cours de l’année 2020 (par rapport au volume des importations de 2019). 

 

Quelles opportunités pour les vins de Bourgogne sur le marché belge ? 

 

1Nous constatons une certaine homogénéité dans les préférences de consommation des Belges malgré de fortes différences culturelles : les 3 pays producteurs favoris sont la France, l’Italie et l’Espagne tout âge et région confondus. En effet, la Belgique ne produisant que 5% des vins consommés dans le pays, on retrouve sur le marché une majorité de vins étrangers, parmi lesquels de nombreux vins français. Nous noterons par ailleurs, que les vins préférés de la région néerlandophone sont les vins de Bourgogne ! 1

 

Bien que le podium général des pays producteurs soit le même sur la totalité du territoire, on note des divergences : la provenance préférée n’est pas la même d’une région à l’autre, et la sensibilité au prix est également très différente. Effectivement, les wallons sont prêts à débourser un maximum de 14 euros pour une bouteille de vin, tandis que ce plafond s’élève à 24 euros pour les consommateurs flamands.


En 2020, la majorité des vins importés en Belgique provenait de la France, à hauteur de 37% du total des importations de vins. 
Les vins biologiques ou venant de petits producteurs ne sont pas en reste et bénéficient d’un intérêt croissant de la part des consommateurs qui se responsabilisent dans leur façon de consommer. 

 

La population belge étant très hétéroclite, comptant près de 1.2M de personnes d’origines étrangères, représentant 9% de la population totale belge, il s’agit d’un marché aux goûts divers notamment en ce qui concerne l’alimentation. La France compte parmi les 5 principales nationalités étrangères présentes en Belgique, soit un segment de consommateurs intéressés par les vins de Bourgogne assez important. 

Les ¾ des belges consommateurs de vin affirment le consommer principalement à domicile, mais il est tout de même noté que beaucoup consomment également à l’extérieur : dans les restaurants et les bars à vin. 

 

Pour finir, l’augmentation de consommation de vins et spiritueux plus exotiques n’est pas négligeable avec un intérêt croissant des consommateurs belges pour les produits provenant d’Afrique du Sud et d’Amérique Latine. 

 

Quels sont les impacts de la crise COVID-19 sur ce marché ? 

 

La consommation de vin en Belgique a chuté de 4% lors de l’année 2020. Cependant, c’est le vin rosé qui sort gagnant de cette année difficile, avec une augmentation de consommation de 5%. 2

 

3Le principal impact de la crise sanitaire sur la consommation du vin en Belgique, concerne les lieux de consommation. Bien sûr, avec le confinement et la fermeture des établissements du secteur de l’Horeca, les opportunités de consommation à l’extérieur étaient réduites. C’est pourquoi la consommation de vin hors domicile en 2020 a considérablement baissé : chute de 49%. Cette chute n’a pas été sans conséquences, au profit de la consommation à domicile qui elle a augmenté de 10.7%. 

 

Grandes gagnantes de cette conjoncture, les entreprises de la Grande Distribution, qui ont vu leurs ventes de vin exploser. C’est le cas de l’enseigne Carrefour, avec une augmentation des ventes de vin à hauteur de 23% en 2020 par rapport à l’année 2019. 
Les ventes bag-in-box ont, elles aussi, profité de la crise pour augmenter leurs ventes de 30% par rapport à 2019. 3

 

Ces observations nous mènent à une conclusion plutôt positive quant à l’appréciation des vins et spiritueux par les consommateurs belges. En effet, malgré les restrictions observées lors de la crise sanitaire, les belges n’ont pas hésité à se tourner vers l’achat en grandes surfaces ou en ligne afin de continuer à se faire plaisir en consommant ces boissons alcoolisées.  

 

 

Sources

  1 essentiellevino.be/2021/01/12/le-grand-barometre-du-vin-que-boivent-les-belges/ 

  2 Le vin rosé redevient populaire - Vinum Et Spiritus 

  3 Les vins, spiritueux, bières et cidres en Belgique - Business France 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin